Oct 01

Famille olfactive : focus sur le patchouli

S’il est bien une senteur reconnaissable entre toutes, c’est bien celle du patchouli. Utilisé dans de nombreux parfums, le patchouli possède une odeur puissante qui a su plaire à travers les époques, notamment dans les années 1960-1970 ; et qui aujourd’hui encore imprègne de ses effluves boisées et liquoreuses de grands noms du parfum.

Une odeur puissante venue de contrées lointaines

Le patchouli (Pogostemon cablin) dont le nom viendrait du Tamoul signifiant « feuille verte » est une plante tropicale principalement originaire des Philippines et d’Indonésie.

L’odeur du patchouli est très puissante et facilement identifiable. Cette plante dégage des notes très marquées de bois et de terre, mais aussi d’autres senteurs vertes et plutôt liquoreuses. Avec ses nuances olfactives intimement liées aux éléments naturels, le patchouli représente le parfum authentique par excellence.

Contrairement à des senteurs plus légères, le patchouli est une fragrance capable de tenir longtemps sur la peau mais aussi sur les vêtements.

Comment le patchouli a su traverser les époques

Connu en Europe depuis le XIXe siècle, le patchouli a été introduit d’abord comme antimite. Il était utilisé presque exclusivement dans ce but et servait à protéger les étoffes précieuses importées d’Asie. Les textiles étaient donc pliés autour de quelques feuilles de patchouli, ces dernières laissant sur les tissus leur parfum caractéristique. C’est ainsi que l’odeur du patchouli a été rapidement associée au luxe.

C’est cependant dans les années 1960-1970 que le patchouli connaitra vraiment son heure de gloire et deviendra un parfum de mai 68. Prisé par les hippies pour son côté brut et naturel ainsi que pour ses propriétés aphrodisiaques et antistress, le patchouli voyage désormais dans les sacs-à-dos des globetrotters de retour d’Inde.

Bien que toujours associée à la période hippie, la senteur caractéristique du patchouli fait aujourd’hui son retour auprès grands parfumeurs qui apprécient ses notes boisées.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.