Mar 12

Le top des investissements immobiliers en France

Avec le taux de crédit qui est en baisse et un marché en cours de stabilisation, les investissements dans l’immobilier reprend de plus belle en France après quelques mois de silence. La pierre est une valeur refuge, à même de vous garantir une certaine stabilité financière, mais pas uniquement. C’est aussi une technique qui a fait largement ses preuves en matière de défiscalisation.
Au cours des années, les placements dans la pierre ont évolué. Fini le temps où achetait uniquement pour devenir propriétaire. Aujourd’hui, on investit dans le but de toucher une plus-value et un complément de salaire. Pour certains, il s’agit d’une réserve d’argent à constituer. Pour d’autres, le but est de simplifier le payement des mensualités. A chacun son investissement préféré. Voici les dernières tendances du moment.

Les placements en outre-mer

Depuis quelques années déjà, les investisseurs semblent être de plus en plus intéressés par les placements en outre-mer. Non seulement le marché est encore modique dans ces régions, mais c’est aussi une technique afin de minimiser les participations sociales.
En effet, grâce à la loi de non-concurrence des impôts, vous ne pouvez être soumis à une taxe sur la propriété en France alors que vous versez déjà des cotisations en outre-mer pour le même bien.
En outre, avec le dispositif Pinel d’outre-mer, vous pouvez encore défiscaliser votre bien, ou du moins une partie. Il suffit alors de placer vos fonds dans un bien à but locatif. Pour information, les abattements dont vous profiterez pourront atteindre les 30 000 euros sur plusieurs années. Mais les termes du contrat sont très clairs. IL faudra que le bail dure au moins 9 ans. Ce peut être un contrat sur du long terme ou plusieurs baux différents.
En outre-mer, le dispositif Pinel ne fait pas la différence entre une nouvelle construction ou un bien ancien. Et d’ailleurs, aucune condition de revenu n’est nécessaire pour y prétendre. Une facilité qui en a séduit plus d’un. Il ne reste plus alors qu’à trouver le bien idéal et pour ce faire, les agences immobilières sont à portée de clic sur le Net.

Les parkings : pourquoi ont-ils le vent en poupe ?

Un placement à moindres risques et qui est à la portée de tous les budgets : c’est ainsi que les experts définissent les parkings. Depuis quelques années déjà, grâce à la prolifération des prestations de ce genre d’entreprise, la demande explose en France. Vous faisant profitez d’un revenu de 5 % pour un placement initial de 16 000 euros environ.
En outre, si vous ne percevez que 15 000 euros de dividendes maximums, vous pourriez profiter d’une réduction fiscale de l’ordre de 30 %. Mais attention, les revenus perçus peuvent changer d’une ville à une autre. Par exemple, avec la saturation de la circulation à Paris, vous pouvez toucher jusqu’à 6 % euros alors qu’à Lyon, vous n’aurez que 5 % au plus.
Encore récents, mais pourtant très demandés, les parkings sont les nouvelles tendances d’investissement en France. Mais pour être sûr de la qualité des placements, encore faut-il trouver le bon prestataire. Le mieux est de mettre la priorité dans les centres-ville et quartiers économiques et/ou administratifs. Ces derniers souffrent un peu plus du manque de place. Et afin de mutualiser les risques, et payer le moins cher possible votre investissement, les boxes sont les meilleures alternatives.

La pierre papier : plus réputée que les épargnes

Si auparavant, les épargnes avaient le monopole de l’investissement en France, depuis peu ce n’est plus le cas. Avec un rendement de plus de 4 % par an, soit presque 2 à 3 fois plus cher que les livrets, la pierre papier est le nouveau chouchou des Français.
Pour quelques centaines d’euros, en fonction du nombre de parts acheté et les frais d’inscription, vous pouvez toucher des dividendes tous les mois ou tous les trimestres. De quoi vous permettre d’optimiser votre niveau de vie facilement.
Quand on investit la pierre papier, on opte pour la copropriété. Et pour cause, sur un même bien, ce sont plusieurs particuliers qui engagent des fonds. De quoi réduire les risques de faille. Et ce genre d’investissement ne ressemble à aucun autre achat de bien immobilier. Comme son nom l’indique, vous n’êtes propriétaire que sur le papier. Vous n’avez pas à engager votre responsabilité sur les problèmes d’entretien et de confort des locataires. Un côté pratique et simple qui en a séduit plus d’un.
De plus, vous avez l’embarras du choix dans le parc immobilier des SCPI : biens commerciaux, résidence privés, hôtel ou autres.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.