Oct 06

Les Rembrandt : au Rijksmuseum ou au Musée du Louvre ?

Les Rembrandt qui révèlent le portrait de Marten Soolmans et le portrait de Oopjen Coppit viennent d’être mis en vente par Éric de Rothschild. Si Qatar, Pays-Bas et France ont fait des propositions d’achat pour ces deux tableaux, l’acquisition a fini par se faire conjointement entre la France et les Pays-Bas.

Un achat conjoint des deux fameux tableaux !

Après de longues réflexions et des débats dans l’univers de l’art, il a été confirmé ce matin que les Pays-Bas ont obtenu un accord indiquant l’achat en commun des deux tableaux avec la France. Il est vrai que cet achat est prévu pour la France seulement. Elle a d’ailleurs financé les160 millions d’euros qui ont été demandés. Mais un changement a eu lieu. En effet, la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, a décidé de faire un achat en partage.

L’objectif est certainement lié à une culture en commun. Il a même été appuyé dans un communiqué de presse que cette acquisition témoigne la volonté d’approfondir encore la riche coopération culturelle entre les deux pays. Quoi qu’il en soit, il y a quand même un objectif politique derrière tout cela.

Les Rembrandt restent sans domicile fixe !

Cet achat en commun est le signe d’une bonne communication entre la France et les Pays-Bas. Mais, la conservation des oeuvres n’a pas vraiment eu son mot à dire. Eh oui ! Cet accord conclu entre ces deux pays va entraîner une opération de transfert d’un musée à un autre tous les trois ans.

Les deux tableaux ne vont pas rester définitivement au Louvre ni au Rijksmuseum. L’accord passé entre les deux pays va certainement conduire à des dépenses assez importantes au niveau du transfert de ces oeuvres. Face à cette acquisition partagée, les Rembrandt n’auront donc pas de domicile fixe.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.