Août 19

Promesse de baisse des impôts de François Hollande

Pendant une interview à Sannesage à Isère, François Hollande a surpris tout le monde même les membres de son gouvernement en déclarant une baisse des impôts coute que coute. Quoi de plus pour positionner cette annonce parmi les buzz du net ?


Une déclaration inattendue

Cette déclaration, on ne s’y attendait pas d’autant plus que la visite de François Hollande était destinée à la transaction énergétique. Jusque-là, le gouvernement français a toujours déclaré la chute des recettes fiscales jusqu’à 1 % par an. Le ministre des Finances Michel Sapin en est le premier surpris, car depuis toujours, il clame que la réduction du déficit public est la priorité du gouvernement. Avec la conjoncture économique actuelle, Bercy mise plutôt sur la réduction de la taxe sur l’électricité.

Une motivation politique pour le pouvoir

Le public voit à travers cette décision assez précipitée et non concertée avec les autres membres du gouvernement une technique précaire pour atténuer les méfiances fiscales encore très vives chez les Français. Cette baisse serait donc comme un moyen pour se mettre dans une bonne posture pour les élections présidentielles de 2017. Selon François Hollande, cette baisse constitue un moyen pour les Français de profiter de l’amélioration de la situation économique de la France. Cette promesse de François Hollande arrive au bon moment, car les Français découvrent leur avis d’imposition à cette période de l’année.

Une promesse à tenir

D’après le premier ministre Manuel Valls, cette déclaration de François Hollande ne sera pas une promesse unilatérale, mais engage tous les membres du gouvernement. Ainsi, cette baisse des impôts sera inscrite dans la loi de finances de 2016 qui est déjà en cours de préparation. Toutefois, il a précisé que ce taux de baisse varie en fonction de la reprise économique. Mais, cette baisse sera effective pour l’année fiscale 2016.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.